visite NMR Aircelle 025

Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Région Haute-Normandie, félicite Aircelle d’avoir été sélectionnée pour fournir les nacelles du futur A330 NEO d’Airbus. Une bonne nouvelle pour l’emploi haut-normand.

« Je félicite les salariés et les équipes d’Aircelle, que je suis allé soutenir il y a quelques semaines au Havre ; la qualité de leur travail est une nouvelle fois récompensée. La Région accompagne Aircelle depuis de nombreuses années. L’attribution du marché de l’A330 NEO est une bonne nouvelle pour l’emploi des sites de Gonfreville-l’Orcher et de Pont-Audemer », indique le Président de Région

L’annonce a été faite lors du salon aéronautique de Farnborough : Aircelle, filiale du groupe Safran, va fournir les nacelles du futur A330 NEO, une version remotorisée du gros porteur A330 d’Airbus qui devrait être mis en service en 2017. Baptisé NEO, pour New Engine Option, il sera équipé de réacteurs Trent 7 000 développés par Rolls-Royce. Cette nouvelle motorisation devrait réduire la consommation de carburant et permettre ainsi une économie de 14 % sur le coût d’exploitation par siège.

La Région, premier partenaire public d’Aircelle

La Région est aux côtés d’Aircelle depuis plusieurs années et accompagne chaque étape de son développement. Elle lui a ainsi récemment accordé une subvention de 5,4 M€ dans le cadre de l’Appel à Projets Energies (APE) régional, pour soutenir son développement technologique sur des projets de réduction des émissions de CO2.

Publié par Laurent Logiou dans Région

L’Onusida a publié ce mercredi 16 juillet 2014 les chiffres relatifs à l’épidémie mondiale de sida. Les décès dus à cette épidémie ont fortement diminué en 2013 : -11,8 % en un an, soit 1,5 millions d’individus épargnés.

Si il faut se réjouir de cette forte diminution de l’épidémie, il faut néanmoins dresser, à partir de ces chiffres, plusieurs constats : le nombre de personnes vivant avec le virus du sida a légèrement progressé, passant de 34,6 millions en 2012 à 35 millions en 2013. En outre, l’Afrique subsaharienne reste la zone la plus infectée.  Enfin, à ce jour, près de 22 millions de personnes n’ont toujours pas accès à un traitement.

Dans ce contexte, il est nécessaire de poursuivre, à l’échelle française mais également aux niveaux européen et international, l’aide au développement et les efforts financiers afin de lutter contre ce fléau. Au niveau français, le 31 juillet 2013, le Comité interministériel de la coopération internationale et du développement (CICID) a décidé que l’État français maintiendra son engagement parmi les premiers contributeurs mondiaux dans le domaine de la santé pour les années 2014 à 2016. Ainsi, la France est le deuxième donateur du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, versant chaque année 360 millions d’euros.  En outre, depuis 2011, la France contribue à hauteur de la moitié des ressources d’UNITAID (110 millions d’euros par an).

Le gouvernement français a mis en place pour la première fois une loi visant à encadrer la politique nationale de développement et de solidarité et recherche activement des financements innovants. En effet, l’aide au développement pâtit clairement du contexte budgétaire difficile. Cependant que l’objectif de moyen terme est de consacrer 0,7% du produit national brut à cette politique, en cohérence avec les préconisations des Nations Unies.

Publié par Laurent Logiou dans Non classé

Tags:

Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Région Haute-Normandie, réagit à la publication des résultats du baccalauréat 2014 à l’issue du second groupe d’épreuves et félicite les bacheliers pour leur réussite.

Nicolas Mayer-Rossignol félicite « les bacheliers pour leurs résultats ainsi que les équipes éducatives pour leur engagement et la qualité de leur enseignement. Ce bon résultat montre que le travail mené avec le Rectorat porte ses fruits ».

Le taux de réussite au baccalauréat 2014 dans l’académie de Rouen est de 86,7%. Un résultat en progression de 0,5 points (86,2 % à la session 2013 et 82,6% en 2012). Il s’agit donc d’un record.

A noter la hausse des résultats du bac professionnel (79,4% de taux de réussite) et du bac technologique (89,4%).

La Région en consacrant chaque année la moitié de son budget à la formation professionnelle, l’apprentissage et à l’enseignement, contribue à créer les conditions de la réussite des jeunes haut-normands. En dix ans, la Région a ainsi investi plus d’un milliard d’euros dans les lycées.

Publié par Laurent Logiou dans Non classé

Tags:

Publié par Laurent Logiou dans Non classé

Tags:

Mer1euro

Publié par Laurent Logiou dans Région

Les annonces du gouvernement quant à l’augmentation pendant les trois prochaines années du budget de l’Education nationale, confirment une fois de plus la priorité donnée par la gauche à la jeunesse et à la refondation de l’école républicaine.
En effet, dans le projet de loi de finance pluriannuel, le budget de l’Education nationale augmentera de 1,7 Md d’euros et se traduira dans les faits par la création de 60 000 postes d’ici la fin du quinquennat, conformément aux engagements du président de la République.
Concrètement, ces créations de postes permettent notamment le rétablissement de la formation initiale et continue des enseignants que la droite avait supprimée, le renforcement du système d’orientation qu’elle avait affaibli, la relance de l’éducation prioritaire qu’elle avait laissée à l’abandon, le passage de l’école à l’ère numérique qu’elle n’avait pas anticipé…
Dans un contexte budgétaire difficile, cet effort volontariste marque un signe de confiance fort dans l’avenir de notre pays en donnant à tous ses enfants les moyens de leur réussite.

Publié par Laurent Logiou dans Non classé

L’Assemblée nationale a adopté, hier 8 juillet, en première lecture, le projet de loi de financement rectificative de la Sécurité sociale rectificative (PLFRSS) pour 2014.

Le PLFRSS 2014 adopté par les députés s’inscrit dans la volonté du gouvernement de garantir la durabilité de notre système de protection sociale, tout en assurant son financement au service de la croissance et de l’emploi.

Concernant les entreprises, des mesures permettant des allègements de charge sur les bas salaires seront appliquées afin de restaurer la compétitivité des entreprises.

Lire la suite de cet article »

Publié par Laurent Logiou dans Non classé

S'abonner à la Lettre d'Informations
S'abonner au Flux RSS